Une ferme à Paciano

Dans la seconde moitié du vingtième siècle, le bâtiment Vacanze Ideali était habité par la famille Balestro (Anselmo, Umberto et Pietro). Aujourd’hui celui ci est occupé par les appartements « il Padrone » et « il Contadino ».

En souvenir de l’utilisation d’origine, les  appartements au RDC « la Cantina » (cave), « Il fienile » (le fenil) et « La stalla » (l’étable) ont gardé leur nom.

La rénovation a été conçue pour maintenir les caractéristiques de la construction de l’époque. Elle a des murs portants épais, des façades en pierre et des toits couverts de tuiles romaines.

A l’intérieur, certains logements ont de hauts plafonds, d’autres des poutres apparentes et des briques d’autres encore de petites voûtes en acier et béton. Les sols sont tous en terre cuite.

Trois ans plus tard, en 1995 était réalisée la première piscine (6m X 12 m) le solarium et les services au sous sol.

En 1999 est créée Tenuta Badia ’99 srl, exploitation agricole de culture de céréales (blé, maïs, tournesol), et production d’huile, de vin et de légumes. Elle se voir chargée de la gestion des anciennes dépendances qui seront peu à peu réhabilitées et viendront compléter la structure d’accueil.

La première réalisation a concerné « la Capanna » (la cabane) bâtiment agricole typique toujours présent sur les bords de l’aire de battage pour le stockage de la moisson puis, de la paille et du foin. À l’aide de matériaux de récupération comme des briques anciennes, les pierres pour la base et les poutres en bois à l’ancienne, ils ont maintenu les plans d’origine.

C’est à ce moment qu’a été créée la seconde piscine, en forme de haricot (5,50 m X 11m).

En 2002, un seconde tranche concernant « le casette » (les petites maisons) avec la reconstruction neuve sur les fondations de la porcherie et de la basse cour. La construction a fait appel à la brique apparente et à un toit classique en tuiles de terre cuite, les plafonds en briques sur poutres de bois pour garder l’ancien style. Les nouveaux logements obtenus sont « l’Etrusco » (l’Etrusque), « il Perugino » (le Pérugin) et « l’ex Pacciano ».

En 2005 était réalisé le troisième et dernier projet qui venait achever le plan de remise en valeur de toutes les annexes présentes sur l’exploitation. C’était le hangar des engins agricoles et un lieu de stockage d’où allaient naître 3 nouveaux logements, une chambre et une salle commune destinée aux utilisateurs des piscines. Les noms de ces appartements rendent hommage à la vue sur le lac Trasimène et ses îles ainsi qu’à sa mythologie (Agilla et Trasimeno).

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
Contact now WhatsApp whatsapp
%d blogueurs aiment cette page :